jeudi 6 septembre 2012

De nombreuses réactions lors de la soirée débat organisée par l’institut G9+ autour du thème : « L’Industrie Française du Logiciel face aux défis du Cloud »

Dans le cadre de son cycle “Prospective des Industries Numériques en France”, l’Institut G9+ a réuni plus de 300 participants, le 25 juin dernier, à l’Hôtel des Arts et Métiers, autour du thème : “L’Industrie Française du Logiciel face aux défis du Cloud”. Présents lors de cette soirée, les dirigeants majeurs de l’industrie du logiciel et du Cloud ont évoqué l’émergence de nouveaux modèles. 

Paris, le 6 septembre 2012 – L’institut G9+, acteur indépendant regroupant des professionnels-bénévoles issus des 20 plus grandes écoles d’ingénieurs et de commerce françaises, a convié les dirigeants majeurs de l’industrie du logiciel et du Cloud à débattre autour de la problématique « L’Industrie Française du Logiciel face aux défis du Cloud ». Modérée par Olivier Rafal, Directeur chez Pierre Audoin Consultants et animée par des personnalités telles Patrick Bertrand, Directeur Général de Cegid et Président du Conseil National du Numérique, Vivek Badrinath, Directeur Général d’OBS et principal promoteur du projet Andromède, ainsi que des dirigeants d’éditeurs traditionnels leaders (Sage, Lefevre Software...) et pure players du SaaS (Sidetrade, We are Cloud…), cette soirée a été l’occasion de créer le débat.

La nécessité de se transformer et d’anticiper les mutations qui se jouent actuellement
Les débats ont été particulièrement animés sur deux questions majeures :
  • Quels sont les business models gagnants pour les futurs leaders du SaaS ? 
  • Ces business models sont-ils favorables à l’émergence de nouveaux champions en France et dans le monde ? 
Plusieurs modèles ont été évoqués et semblent devoir cohabiter :
  • Coté usages, deux tendances fortes émergent. D’une part, on constate la mise en place de modèles simples et flexibles, peu personnalisés, et, d’autre part, la mise en place d’applications qui nécessiteront des changements de processus importants dans les entreprises. 
  • Coté commercialisation, deux modèles semblent apparaître. On constate l’émergence de modèles à accès direct “prêts à l’emploi” via Internet, mais aussi à la mise en place d’approches pérennisant les modèles commerciaux traditionnels. Fonction du modèle choisi, les stratégies diffèrent et le marché connait plusieurs bouleversements parmi lesquels :
    • L’émergence de nouveaux acteurs “surfant” sur le modèle de distribution Internet et l’interactivité avec des clients adeptes des réseaux sociaux. 
    • La pérennisation d’éditeurs historiques contrôlant, grâce à leur parc de produits/clients, la montée en puissance du canal SaaS. 
Une transformation du marché susceptible de faire émerger de nouveaux leaders ?
Sur cette question, les avis sont partagés.
Pour Patrick Bertrand, Directeur Général de Cegid et Président du Conseil National du Numérique, « le SaaS introduit pour les éditeurs de vraies transformations majeures mais la question de l’hébergement pèsera de plus en plus lourd dans la chaine de valeur ».
Pour Vivek Badrinath, Directeur Général d’OBS et principal promoteur du projet Andromède : « cette problématique de l’hébergement “dans les nuages” va constituer un sujet stratégique pour de nombreux clients et justifier l’existence d’offres de Cloud “souverain” ».
Si la question n’a pas été tranchée, les intervenants se sont toutefois accordés sur le fait, qu’à ce jour, à l’exception notable de SalesForce.com, la plupart des leaders émergents du Cloud sont rapidement rachetés par des acteurs majeurs tels Oracle, SAP, Microsoft, Google… Dès lors, va t'on assister à un statu quo stratégique ? La question semble peu préoccuper les pure players du SaaS… Pour eux, Cloud est synonyme d’opportunités, de croissance rapide, de couverture mondiale facilitée… Tous ingrédients nécessaires à l’émergence attendue de champions français.

A propos de l’institut G9+ 
I G9+ I catalyseur de tendances I réseaux I techno-socio-business I 
Fédérant aujourd'hui 20 communautés d'anciens de toutes formations (écoles d'ingénieurs, management, sciences politiques, université), l'Institut G9+ représente 50 000 professionnels du numérique. Grands acteurs privés & publics et pôles d'expertise concernés font naturellement partie de son environnement. L’Institut G9+ apporte un éclairage investigateur, constructif et audacieux sur les secteurs du numérique, en transformation permanente. Acteur indépendant, il catalyse et agite les tendances d’aujourd’hui et de demain – technologiques, sociétales, marchés, management, usages – en organisant une trentaine de conférences par an, ouvertes à tous. Il a pour ambition d'être un think tank de référence dans ce secteur. Pour en savoir plus : www.g9plus.org 

Contacts
Agnès Gicquel
Hill+Knowlton Strategies pour G9+
agnes.gicquel@hkstrategies.com
Isabelle Denervaud
G9+
isabelle.denervaud@gmail.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.